LEWY Kurt

Peintre, graveur, aquarelliste, émailleur, créateur de tapisseries. Formation à la Folkwangschule à Essen (1919-1922), à l'Institut Supérieur de Berlin (1923). Se spécialise en pyrogravure (1924-1925), a illustré des livres et créé des affiches. Débute dans un style expressionniste, traite des sujets profanes et religieux, mais à partir de 1952 il opte pour l'abstraction. De 1929 à 1933, professeur à la Folkwangschule à Essen, mais démis de ses fonctions par les nazis. S'installe à Bruxelles en 1935 et est incarcéré pendant la Seconde Guerre Mondiale. De retour à Bruxelles, il peint des huiles et des aquarelles et se consacre aussi à l'art de l'émail. En 1951, il est naturalisé Belge. Participe aux activités du Groupe «Art Abstrait» (Burssens, Delahaut, Collignon, Plompteux, Rets, Vandenbranden). En 1959, il réalise des vitraux et des émaux pour la synagogue d'Essen. A réalisé aussi des cartons de tapisserie. Dans la presse: «Les droites et les diagonales alternent avec les courbes et donnent un caractère légèrement dynamique à la composition statique et témoignent d'une maîtrise parfaite de la forme et de la couleur. L'union ou l'opposition de ces droites, qui tendent vers l'infini et les courbes torturées ont ici la même valeur qu'un dialogue d'instruments dans une sonate ou un quatuor». Oeuvres dans les Musées de Bruxelles, Ixelles, Ostende.