HELLEWEEGEN WILLY

Maastricht (NL) 1914 - Liège 1991

Sérigraphe, préoccupé par les problèmes des volumes, Willy Helleweegen (1914-1991) expérimenta la peinture, le monotype et le tableau-relief passant d'un expressionnisme figuratif à la non-figuration.

L'artiste utilisa alors des matériaux divers et particulièrement le verre d'emballage; il en fit découvrir les possibilités plastiques en jouant sur les reflets multiples, collant, assemblant et rythmant fioles, ampoules, tubes..., créant des "tableaux de lumière".

Il fit partie de la nouvelle vague du courant abstrait apparue en Belgique dans les années 1950, représentée également par Simone Huby, Raoul Ubac, par Dotremont et Alechinsky, Georges Collignon et Léopold Plomteux.

En tant que peintre, il resta longtemps méconnu - en dehors du cercle de très nombreux amis, de collectionneurs avertis (car son oeuvre est très "intellectuelle"), de quelques musées belges et étrangers jusqu'au 1967 où il choisit d'utiliser le verre par assemblage d'ampoules pharmaceutiques. Ce qui ne sembla pas le gêner car il ne désirait pas vendre ses tableaux...

En 1973, l'Etat belge approuve et acquiert son projet de vitrail pour l'Eglise Saints Pierre et Paul de Droixhe, à Liège, vitrail qui se décore la façade sud de l'église, une commande qui lui prit deux années de travail et relance sa carrière. Les Musée Curtius, d'Ansembourg et du Verre de Liège, Musée d'Art moderne de Liège, Musée d'Art moderne d'Ixelles acquièrent plusieurs de ses tableaux-reliefs. 

En 1975, Helleweegen remporte le 2e prix de peinture monumentale du concours organisé pour la décoration artistique de l'Hôpital de la Citadelle de Liège. Son œuvre figure dans le hall d'entrée du bâtiment. D'autres Musées s'enrichissent de ses travaux : Musée en plein-air du Sart-Tilman, Musée du Verre de Charleroi, Centre d'art contemporain de Florenville...

En 1986, il est choisi, avec Michel Couturier, Jean-François Octave et François Schuiten, pour représenter la Belgique à la Biennale de Venise où il rencontre un grand succès tant auprès du public que de la presse.