DONAS MARTHE

Anvers 1885 - Audregnies 1967

Marthe Donas naît à Anvers le 26 octobre 1885. Dotée malgré sa famille d'une solide formation à l'Académie d'Anvers (avec une flopée de Premiers Prix), voyageant à Paris au temps où Montmartre et Montparnasse se disputaient la vedette d'une rive de la Seine à l'autre, Marthe Donas fut tôt marquée par les recherches et les travaux d'André Lhote. 

Elle travaille un mois dans l'atelier de Lhote, en février 1917, désormais imprégnée de l'idée que l'art ne doit pas être une reproduction exacte de la réalité, mais plutôt son interprétation, un produit de l'artiste lui-même. Elle réalise ses premiers tableaux cubistes et abstraits en 1917.

En décembre 1918, elle retourne à Montparnasse et y loue un atelier dont Mondriaan reprendra la bail. Elle met sur pied ses premières expositions. Mais la maladie, la naissance de sa fille Francine en 1931 et des difficultés domestiques -dont de nombreux déménagements dont Marthe était l'intiatrice- l'obligent à arrêter de peindre pendant 20 ans.

Elle recommence à peindre des oeuvres abstraites vers 1954, après un bref passage dans le figuratif sur conseil d'un critique d'art. Sa conviction pour l'abstraction l'y ramène bien vite. L'abstraction était alors mal comprise du grand public, mais Donas bénéficia du soutien inconditionnel de certains critiques, et en particulier de Maurits Bilcke, un ami fidèle jusqu'à la fin.